Droit du
   DIVORCE

... ou comment divorcer aujourd'hui ?
Qui peut vous aider ?
Première consultation = 75 €
Frais et honoraires

Qui peut vous aider ?


La visite de ce site ne peut remplacer la consultation d'un avocat qui pourra vous donner des conseils personnalisés et mettre au point avec vous une stratégie adaptée à votre cas particulier. Une séparation n'est pas l'autre. De plus, il est important de pouvoir nouer une relation privilégiée avec un avocat qui pourra non seulement vous donner ses meilleurs conseils juridiques mais aussi être à votre écoute dans ces moments souvent difficiles.

L'aide d'un avocat peut donc vous être très précieuse. En effet, vous serez amené(e)s à devoir effectuer des choix importants tels que le partage ou la vente de l'immeuble, l'hébergement des enfants, la détermination du montant de la pension alimentaire entre époux, la fixation du montant des contributions alimentaires en faveur des enfants ... Les critères qui permettent d'évaluer ces différents montants sont tellement nombreux qu'il est impossible d'examiner ici les multiples cas de figure qui existent. Il faut jongler notamment avec les revenus et les charges des époux, la durée d'hébergement des enfants par chacun des parents, les besoins des enfants notamment en fonction de leur âge, ... de sorte que seule une analyse personnalisée permettra de déterminer le montant adéquat.

L'avocat et/ou le notaire ?

Si vous choisissez de divorcer par consentement mutuel, l'avocat comme le notaire pourront vous aider. Leur rôle est cependant très différent. L'avocat a pour rôle de défendre vos intérêts dans le cadre de la négociation d'un divorce par consentement mutuel. Le rôle du notaire est principalement de formaliser l'accord intervenu en rédigeant des conventions préalables et en introduisant la procédure devant le Tribunal. Son intervention est d'ailleurs indispensable si les époux doivent partager (ou vendre) un immeuble.

Il est dès lors préférable de consulter un avocat si vous désirez vous adresser à quelqu'un qui va défendre vos intérêts (sans pour autant nécessairement mettre de l'huile sur le feu) tandis que le notaire sera utile lorsqu'un accord aura été entièrement dégagé avec votre conjoint en cas de divorce par consentement mutuel.

Si vous choisissez la procédure de divorce pour désunion irrémédiable, seul l'avocat pourra vous aider à mettre en oeuvre la procédure judiciaire.

Un avocat pour deux époux ?

Une question qui nous est souvent posée est celle de savoir si, dans le cadre d'un divorce par consentement mutuel, un seul avocat peut défendre les intérêts des deux époux. Notre réponse est NON. En effet, il est inévitable que, tôt ou tard (souvent plus tôt qu'on ne peut l'imaginer), l'avocat qui serait consulté par les deux époux sera confronté à un conflit de loyauté. Si l'avocat soulève telle question, il mécontentera un de ses clients. S'il se tait, il trahit l'autre de ses clients.
Prenons l'exemple de la détermination légalement obligatoire du montant (éventuellement égal à zéro) de la pension alimentaire qu'un des époux devra payer à son conjoint. Vous imaginez aisément qu'un avocat ne donne pas les mêmes conseils à celui des conjoints qui réclame le paiement d'une pension alimentaire qu'à celui qui voudrait y échapper, au moins partiellement. Comment fera l'avocat qui conseille en même temps les deux époux ? C'est une situation inacceptable pour l'avocat qui veut être sérieux et loyal envers ses clients. Comme vous l'aurez compris, nous ne pouvons que vous conseiller de choisir votre propre avocat.


Si vous désirez consulter un avocat, vous pouvez aisément le faire en choisissant la formule Première consultation = 75 €.